Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et 2

Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et  2

explication de la vie après la mort autorisation de dévoiler le 11 Aout 2010


explication de la vie après la mort autorisation de dévoiler le 11 Aout 2010

explication de la vie après la mort
a l age de 3 ans je suis passer le capte de la mort déclarer mort par les médecin , du un a un crime que mon père avais commis sur moi et sur ma soeur dont elle n a pas survécue a ces blessure macabre cela c est passer le 11 février 1974 a Saint omer ville sainte , ma famille    étant une famille pieuse et croyante ma mère ayant vécue chez les religieuse de sion , de l age de 7 ans a 23ans , ma tante Bernadette devais rentrer au carmel a l age de 19 ans a était refuser pour cause de santé , cela fait maintenant 40 ans que ma tante est décède a ce jour elle rester intact comme sa patronne sainte Bernadette soubirous  , nous avons ré-ouvert sont cercueil et et elle est rester toujours intact jaune comme de la cire . moi je suis passer part un tunnel très noir ensuite éclairer puis suis arrive au monde des mort la ou votre famille et des gens que vous ne connaissez pas  mais je vous assure j avais 3 ans et a l ors de ma mort je j avais comme si j avais l age de 18 ans vous aller dire bizarre et oui cela parais bizarre , et pourtant j avais plus de blessure ni peur une sorte apaisement intense , puis il a un magnifique paradis idem a celui de la terre mais l limpide la mer et belle claire mais spirituel , a vous l lorsque vous mourais c est a vous a faire votre paradis et de vouloir voir se que vous voulez , moi j'ai vue mon ange gardien dans un champ rempli de fleurs mon ange est une femme belle , tellement gentille je connaissez pas sont non pourtant au fond de moi je le connaissais  un jour suis aller chercher chercher qui était mon ange gardien avec ma date de naissance et suis tomber sur le nom que je prier sans le connaître et quand me suis aperçue que c était sont nom cela ma fait rappelais  beaucoup de chose il y a beaucoup a expliquer sur le monde des mort dont je connais l existence mais il m est impossible de tout dire car je n est pas le droits de tout dire , je dois juste vous faire part que la mort et la vie , après la vie que vous laisser juste votre corps souilliez sur terre , mais votre envelopper charnelle elle part pour une vie différente a celui des vivant mais véritablement merveilleux apaiser et remplis d amour , et soyer sure que les mort vous protège et vous voie  et il sont triste que vous pleurer pour eux car eux ils sont heureux et ce qu ils veulent c est votre bonheur et surtout que vous croyez a l après vie car ils vous attendent tous la haut c est pour cela que les défunts ont décidé  de se manifester a l heure actuel pour donner des preuve formelles qu ils vivent encore alors chère frère et soeur au nom de jésus marie croyais svp la sainte vierge me la demander a vous le communiquer d urgence croyez priez sauvez votre âme maintenant après il sera trop tard je prie aussi pour vous tous je demande a dieux de vous accorder sa miséricorde .

 

AUTORISATION DE DÉVOILER DU 11 AOUT 2010

photo créateur du site francois

 

 

  Car il n’y a pas de mort là où vous le croyez. Aussi bien vous appelez naissance le moment où l’âme réincarnée retrouve le plan terrestre, aussi bien vous devriez appeler re-naissance le moment où elle se désincarne pour retrouver son véritable domaine.

                        Car, en fait, si vous considérez la mort comme une perte, une fin, une disparition, c’est plutôt à la naissance qu’il faudrait employer ces mots. Car c’est dans l’incarnation que l’âme perd toute une partie de sa véritable dimension. C’est à ce moment qu’elle accepte de se réduire à un cadre et de n’être plus que l’ombre d’elle-même. D’une certaine façon, peu à peu, elle « meurt »  un peu à son essence divine. Elle oublie ses connaissances, la source d’où elle vient, le potentiel qu’elle possède, pour reprendre une enveloppe et revivre ses expériences.

                         La mort n’est rien. Elle ne vous ôte qu’une enveloppe, mais vous en faites un drame si vous croyez que cette enveloppe est tout. Si vous ne voyez qu’elle, vous ne pouvez même pas imaginer qu’il y a autre chose derrière de bien plus beau. Ce sont les apparences qui vous font souffrir parce que vous les prenez pour la réalité. Mais la réalité n’existe pas dans votre dimension. Vous n’en voyez que le reflet. Alors pourquoi continuer à préférer le reflet d’un monde à ce monde lui-même.

                         Non, la véritable mort n’est pas là ! Elle réside plutôt en vous. Car, oui, la mort existe, mais pas là où vous la situez. Non, elle est en vous, car à chaque fois que vous vous coupez de vous-même, vous mourez. A chaque instant où vous êtes séparé de l’Etre, vous mourez. A chaque reniement de votre « Soi » divin, vous laissez un peu plus la mort entrer en vous. Car la mort n’est pas séparée de la vie. Elles sont un seul et même principe, opposées et indissociables. Là où il y a vie, il y a mort potentielle. A chaque fois que vous vous empêchez de vivre vraiment, vous mourez un peu, car vous empêchez votre âme de déployer son plein potentiel. A chaque fois que vous vous laissez dominer par des émotions négatives, vous mourez un peu. Mourir, c’est vous éloigner de vous, c’est vous égarer et perdre votre véritable chemin. Mourir, c’est devenir aveugle, sourd, et muet. C’est refuser de sentir et de suivre votre intuition. C’est vouloir tout contrôler et refuser de lâcher prise.

                         Car la mort est naturelle, favorable et indispensable. Elle fait partie du cycle de la renaissance. Si vous ne mourez pas à certaines choses pour renaître à d’autres, vous ne pouvez pas avancer. En fait, dans votre langage, il faudrait deux termes différents car il y a mort et mort. Nous pourrions dire qu’il y a une « petite mort » qui intervient plutôt comme une transition. C’est le moment précis où une chose fait place à une autre, dans ce reflet d’éternité où les deux extrêmes se rejoignent. C’est l’instant magique où la nuit fait place au jour ou inversement, et où ces deux pôles opposés se rencontrent avec fulgurance dans l’instantané. C’est le cycle continu de la respiration et la jonction de l’inspir et de l’expir dans une pose où les deux sont mêlés.

                         C’est le temps magique où l’hiver se retire sur la pointe des pieds et se marie avec le printemps pour enfanter une nouvelle année.

                         C’est aussi l’instant merveilleux où deux corps se rejoignent du plus profond de leurs opposés, pour devenir, l’espace d’un souffle, à l’image de l’Etre réunifié, et où chacun meurt à lui-même pour se fondre dans l’autre et ainsi rejoindre un peu l’Universel.

                        La « petite mort », c’est tout ce qui s’efface pour faire place à la vie, plus belle et plus forte à chaque fois.         Ainsi est-elle nécessaire à chacun d’entre vous pour vous permettre d’avancer. A chaque fois que vous acceptez de lâcher, de vous abandonner, de faire confiance, vous faites une place pour la « petite mort » et vous allez dans le sens du courant qui vous amène à grandir. Par contre, si vous vous accrochez, si vous êtes dans la peur, le doute, la possession, vous entrez dans la « mort ». car vous refusez de laisser le cours de la vie s’écouler en vous, et vous lui faites obstacle. Alors, peu à peu, votre âme s’englue et perd de sa puissance. Votre véhicule physique s’épuise, pourrit et se nécrose. Vous n’entendez même plus l’appel du divin en vous. Et vous vous noyez peu à peu vous-même.

                         C’est là que, véritablement, la mort s’installe. Mais il ne tient qu’à vous de choisir la vie ! Pourriez-vous imaginer vous accrocher de toutes vos forces à la nuit pour l’empêcher de faire place au jour ? Vous pouvez toujours essayer, mais le cycle de la vie, lui, va continuer, avec ou sans vous, et, croyez-le, jamais aucun humain n’arrêtera son cours. La force vitale est telle, qu’elle ne ressentira même pas cet individu qui s’oppose, mais lui n’en sortira certes pas vainqueur.

                         Alors cessez donc d’aller contre le sens naturel du mouvement. Vous savez que votre vie sur terre n’est qu’un passage transitoire qui vous amène plus loin vers autre chose. A quoi bon nous accrocher à l’espoir vain que le courant s’arrête ?

                         Il vous a fallu faire bien des expériences pour commencer à le comprendre. Combien d’énergie de toute sorte n’avez-vous pas investie pour essayer de conserver et prolonger la vie ? Avec l’espoir inconscient de découvrir un jour le secret de l’Eternité. Sauf que ce secret vous commencez peut-être à entrevoir qu’il est en vous, et non pas en dehors de vous.

                         Oui, aucune technologie, aucune substance, aucune découverte ne pourra vous propulser hors de la roue de la vie et de la mort vers la lumière éternelle, car pour atteindre ce but ultime et tant espéré, vous n’avez besoin de rien, sauf de vous-même.

                         Revenir de plus en plus à vous-même. Là est la clef et cela fait si longtemps que vous la cherchez !

                         Alors, dès aujourd’hui, vivez pleinement et en conscience, pour que ce que vous appelez aujourd’hui la mort, devienne une « petite mort », pareille à celle qui se passe sans arrêt en vous et en-dehors de vous. Préparez-vous pour la faire un moment de plénitude et de retrouvailles. Car prise sous cet angle, la mort que vous trouvez si terrible et qui vous fait si peur, peut devenir une aurore boréale, un printemps fleuri, un orgasme de l’âme. Bref, un instant d’éternité qui vous amène à quelque chose de plus beau encore.

                         Regardez-la venir avec calme et sérénité, et abandonnez votre corps physique en le remerciant de vous avoir accompagné et instruit tout au long de votre passage sur terre. Et dites à ceux qui restent de faire la fête pour votre re-naissance. Car, enfin, vous rentrez à la maison. Car la mort n’est pas un départ. Non, au contraire, c’est un retour vers sa véritable dimension. Alors préparez-le. Pensez-y comme un véritable cadeau et, en attendant le moment de le recevoir, vivez ! Vivez de tout votre coeur, de toute votre âme. Donnez le meilleur de vous-même à chaque instant, car le meilleur moyen de vaincre la mort et de retrouver la vie véritable, c’est de commencer à être, ici et maintenant.

mon Cœur à votre Cœur, recevez Amour et bénédictions. Frères et Sœurs au sein de cette assemblée, je viens vous entretenir d'un certain nombre d'éléments concernant ce que nous appelons, et préférons appeler, Êtreté, plutôt que corps Divin. Il me faut revenir sur un certain nombre d'éléments concernant des données historiques spirituelles, plus précisément cette notion de corps et pourquoi, aujourd'hui, nous avons préféré appeler cette structure, qui vous est inconnue, « corps d'Êtreté ». Pour certains d'entre vous, vous connaissez ce que l'on appelle la structure subtile de l'être humain au sein de cette matrice, composée de 7 corps, emboîtés les uns dans les autres, se terminant par deux points extrêmement petits, situés au sein de votre structure physique, en arrière du Cœur et appelés corps Spirituel et corps Divin. Pour chacun des corps, existe un centre d'Énergie appelé chakra. Chaque corps est emboîté à l'intérieur du corps physique, jusqu'à devenir de plus en plus petit, tel ce que vous appelez des poupées gigognes. Au sein des différents enseignements, pratiqués aussi bien au sein de l'Orient que de l'Occident, l'anatomie subtile de l'être humain, au sein de la matrice, fait appel à un certain nombre de fonctions correspondant aux fonctions développées par la Terre elle-même, quant à sa structure subtile, elle aussi. Ce qui nous intéresse, aujourd'hui, est de vous parler essentiellement du corps d'Êtreté. Au sein des descriptions qui en ont été faites (que cela soit dans les textes laissés par les Immortels, au sein de l'Inde, ou encore, au sein de certains ésotéristes occidentaux ayant parfaitement maîtrisé la connaissance et la vision de cette structure subtile de la matrice), il vous a toujours été enseigné que les corps Spirituels et les corps Divins n'étaient pas révélés, ni dévoilés et étaient enfermés, au sein de votre structure physique, juste derrière le Cœur, correspondant aux points appelés chakra enracinement / âme et chakra enracinement / Esprit : points qui vous permettent d'activer le triangle correspondant à la Couronne Radiante du Cœur, au sein de votre chakra du Cœur. Ces deux points sont en relation avec des zones de Vibrations existant donc au sein de la poitrine.

Le chakra du Cœur est, traditionnellement, le siège de ce qui est appelé le mental, subdivisé, lui-même, en deux catégories : mental inférieur et mental supérieur. Mental inférieur, en relation avec la raison, la logique, l'aspect discursif de l'intelligence et le mental supérieur, ou Supra mental, correspondant, lui, à l'intelligence, au sens le plus noble, et en rapport avec la signification même du mot Intelligence : la capacité de relier, sans passer par l'analyse discursive ou logique intégrative ou synthétique. De là à assimiler l'âme spirituelle au mental inférieur et assimiler le corps Divin (ou âme Divine ou corps Divin) au Supra mental, il y a un pas que certains ont franchi. Je tiens à vous dire que, quel que soit ce qui a pu être écrit, au sein de différentes traditions, concernant l'accès à la Lumière (au sein des mondes antérieurs et des incarnations antérieures de toute âme humaine), antérieur à 1940, il était strictement impossible d'accéder à la Lumière. Seuls certains êtres, extrêmement rares, venant d'espaces non matriciels, ont pu générer et créer un corps de toutes pièces, au sein de certaines traditions. Un nombre extrêmement restreint d'êtres a été capable de rejoindre l'Êtreté en emportant cette structure physique. Néanmoins, certains êtres, dans les différentes civilisations, ont été capables de toucher une Vibration bien au-delà de la matrice, sans pouvoir révéler et manifester le corps d'Êtreté, permettant alors un certain nombre de prodiges, aux yeux du commun des mortels, en relation avec des pouvoirs spirituels inusités appelés, par exemple, bilocation ou encore, l'incorruptibilité de la chair. L'ensemble de ces processus est un processus de contact avec le corps Divin mais non pas de pénétration de l'âme au sein de ce corps Divin. L'ensemble des expériences ayant été vécues, de façon de plus en plus importante, par nombre d'êtres humains, ayant été étudiées par vos scientifiques et appelées Expériences de Mort Imminente, ne conduit pas à la Lumière Vibrale mais à la Lumière astrale. Ces êtres, néanmoins, en rapportaient une transformation importante, en relation avec l'Amour et un vécu différent de ce qu'est la Vie, une fois l'expérience menée jusqu'à cette rencontre avec la Lumière. Cette Lumière, décrite comme un bain d'Amour, décrite comme une Lumière ne brûlant pas, réchauffant et dilatant, n'est pas la Lumière Vibrale mais son reflet, au niveau du monde astral.

Le corps Divin, ainsi que cela a été perçu et décrit, aussi bien par le Christ que, par exemple, par un initié de votre tradition appelé Steiner, correspond à la totalité de la Vérité. Le corps d'Êtreté est celui que vous observez quand vous observez le soleil. Vous avez donc un corps solaire. Ce corps solaire est appelé, aussi, corps Christique. Il est le corps d'immortalité, le corps d'Éternité qui, aujourd'hui, vous est dévoilé et auquel il vous est possible, pour certains d'entre vous, d'accéder. L'accession à ce corps d'Êtreté ne se fait pas par ce qui est appelé une sortie hors du corps, ni par ce qui à été appelé un voyage astral. Le voyage astral et l'expérience hors du corps, se fait au sein même de la matrice et ne vous permet pas d'échapper à la matrice. Néanmoins, c'est une bonne image de ce qu'est la Vérité mais ce n'est pas la Vérité. La Vérité se situe donc au sein du soleil, au-delà de l'enveloppe matricielle du soleil, au-delà de cette Dimension falsifiée. L'accès à l'Êtreté, avant même de parler de la structure de l'Êtreté, se fait par une porte précise qui est la porte du Cœur. Elle correspond à l'activation du chakra du Cœur et, au-delà même de l'activation du chakra du Cœur, à la mise en branle d'un certain nombre de Vibrations, correspondant à un certain nombre de points de Conscience qui vous ont été décrits, voilà presque deux ans, par Maître RAM. En ce qui concerne l'Êtreté, le fait de toucher cette Dimension Vibratoire particulière, sans même y pénétrer, de manière lucide (au-delà du véhicule astral, bien sûr), va se traduire par un certain nombre de modifications au sein même de la structure physique et des structures subtiles matricielles. L'accès à cette Vibration de l'Êtreté se fait par un point de contact appelé le Vajra ou Fontaine de Cristal, situé au-dessus de la tête, à peu près à 60 ou 80 cm de la tête. C'est à ce niveau, à ce point de Conscience précis, que se trouve ce que certains, certaines personnes, aujourd'hui, ont appelé Merkabah. Ce 13ème corps, ainsi peut-on l'appeler, correspond à l'interpénétration de votre structure illusoire au sein de la matrice (corps physique et structures subtiles matricielles comprises) avec le véhicule d'Êtreté. Il s'agit donc d'un point de jonction ou d'un point de contact, qui est établi et rendu efficient, à partir du moment où la Corde Céleste ou Antakarana est construite et vous permet de mettre en Vibration ces deux structures, perceptible par ce qui est appelé le Nada ou Chant de l'âme, perçu dans l'oreille gauche, puis dans l'oreille droite, puis dans les deux oreilles.

L'accès à l'Êtreté va se dévoiler à vous à travers un certain nombre de révélations inédites : tout d'abord, la perception de vos quatre lignées spirituelles, correspondant, pour certains, à vos lignées stellaires et, pour certains, à votre origine stellaire elle-même. Il y a, au sein de cette structure d'Êtreté, une constitution particulière échappant totalement à la constitution matricielle telle que vous la connaissez. En effet, les particules et les Vibrations constituant cette structure d'Êtreté, n'a strictement rien à voir avec la forme figée dans laquelle vous vous trouvez, aujourd'hui, au sein de ce corps, comme au sein de structures subtiles matricielles. Il existe, au niveau de l'Êtreté, un certain nombre de modes de fonctionnement, totalement différents de ce que vous enseigne la physique du corps physique, ou la physique subtile, au sein de la matrice. Ce corps d'Êtreté est une structure mobile et une structure mutable. Ceci est la grande différence par rapport à votre structure physique et à la Conscience ordinaire habitant au sein de cette structure physique. Quand je parle de structure mutable, cela veut dire que la structure de l'Êtreté n'est pas figée au sein d'une forme mais épouse, en fonction des mécanismes Vibratoires de cette structure, et en fonction des mécanismes Vibratoires de l'Esprit, des formes qui peuvent être profondément et éminemment variables, selon, justement, cette pensée, cet Esprit mais aussi selon votre Dimension d'origine, quelle que soit votre Dimension stellaire d'origine. Il y a, au sein de la structure d'Êtreté, prisonnière au sein du soleil, un élément majeur que tout un chacun peut constater, qui est le Feu, le Feu soleil, le Feu du soleil. Ce Feu, qui peut vous brûler la peau quand vous êtes dehors et qui peut brûler cette structure de personnalité, n'a aucune action de ce type au niveau de l'Êtreté car l'Êtreté, au sein de sa structure primordiale, correspond à ce que vous appelleriez, au sein de votre Dimension falsifiée, le Feu. Le corps d'Êtreté est donc une structure ignée, une structure de Feu mutable, mobile comme le Feu mais qui ne s'éteint jamais. Étant particule ignée, constituée d'un certain nombre de particules n'existant pas au sein de votre Dimension, il est donc mutable, comme le Feu que vous observez au sein d'un foyer que vous allumez avec du bois. Cette forme, néanmoins, est Intelligente, ne répond pas aux forces gravitationnelles mais aux forces en relation avec le Feu primordial de La Source. Il est donc mutable. La forme peut être limitée ou illimitée. Voici déjà une première difficulté pour votre cerveau : le corps d'Êtreté possède une forme précise mais mutable au sein d'une Dimension. Au sein d'une autre Dimension, puisqu'il n'y a pas de séparation entre les Dimensions, le corps d'Êtreté peut prendre des formes extrêmement variables, en intensité, en structure, en forme. Ce qui veut dire que les particules constituant le corps d'Êtreté ne sont strictement pas les mêmes, selon la Dimension considérée et selon l'évolution de ce corps d'Êtreté au sein des Dimensions.

Une différence majeure, aussi, par rapport à la matrice dans laquelle nous sommes tous passés, c'est que, quand vous parlez de Lumière, vous parlez de la Lumière que vous voyez à l'extérieur ou subtilement. Mais, elle est toujours à l'extérieur. C'est-à-dire que, même au sein d'un voyage astral ou au sein d'une vision subtile astrale, vous allez pouvoir percevoir des Lumières, situées non pas à l'intérieur d'un corps mais à l'extérieur d'un corps ou d'une structure, quelle qu'elle soit, au sein de la matrice. Ce processus est strictement inversé au sein de l'Êtreté. La Lumière est à l'Intérieur de la forme. Elle n'est pas à l'extérieur de la forme. Ainsi donc, au sein de la structure d'Êtreté, la structure est réellement de la Lumière, au sens Vibral, car elle est contenue au sein de la forme habitée par la Conscience.

La forme est mutable, ce qui veut dire que la forme observée va, au sein du corps de l'Êtreté, depuis les différentes lignées possibles (ayant été travesties, au sein de la matrice, par les Archontes, sous forme de ce que vous appelez animaux) et au-delà de ces lignées, correspondant le plus souvent aux lignées stellaires d'origine de votre Esprit. Il existe, aussi, une mutabilité de forme au sein de formes géométriques de plus en plus simples, à tel point qu'au-delà des Dimensions que nous qualifierons d'anthropomorphiques, il existe des plans Dimensionnels où la structure devient, uniquement, une forme géométrique simple, incluant la Conscience la plus large possible. Ainsi, quand il est dit que La Source est un point et que La Source est la Totalité, cela est strictement la Vérité, selon la mutabilité de la forme de La Source qui est partout, dans le même temps, dans le même espace et dans tous les temps et dans tous les espaces. Au sein de la matrice, vous êtes limités par la forme que vous habitez, figés depuis votre naissance jusqu'à votre mort, puisqu'il y a une mutation qui se fait de manière extrêmement lente, selon votre temps, pour aboutir de la naissance à la croissance, l'état adulte et la décroissance, jusqu'à la mort de ce corps physique. Ce qui n'est absolument pas, au sein des différents véhicules de l'Êtreté. Maintenant, nous devons développer comment se dessine l'interaction entre le corps d'Êtreté et le corps physique et les Consciences y habitant, au sein même de cette matrice. La première des manifestations du contact avec l'Êtreté est la Vibration perçue par l'intermédiaire du chakra de la Couronne, permettant de recevoir les afflux, par l'intermédiaire du Vajra, prouvant qu'il existe une connexion qui s'est établie entre le corps d'Êtreté (ou Conscience de l'Êtreté) et le corps physique (ou Conscience de l'ego). Cette Vibration, apparue au niveau du sommet de la tête, va prendre progressivement l'allure d'une Couronne, s'établissant au fur et à mesure pour, tel un casque, envahir la totalité de la tête. Mais, à ce stade-là, il n'y a pas encore de lucidité de l'Êtreté.

La lucidité de l'Êtreté, sans même parler du voyage de l'Êtreté, ne se réalise qu'à partir du moment où il y a abandon à la Lumière, comme l'Archange Anaël l'a défini et à partir du moment où les Énergies (correspondant, en fait, à la descente de la Triple Unité : Esprit Saint, particules Adamantines de La Source et Ultraviolet) commencent à échapper à l'influence de l'ego et de la Conscience de l'ego, au niveau de la tête, pour descendre progressivement, aller dans le Cœur, aller dans le Sacrum et remonter, couplées au Feu de la Terre et le Feu de l'Éther, pour s'établir définitivement au sein du Cœur. Ce n'est qu'à ce moment-là que le contact avec l'Êtreté est réalisé, sans pour autant permettre encore le transfert de la Conscience, au sein de la Conscience de l'Êtreté. Mais, dès cette étape de la remontée des Énergies au niveau du Cœur, vont se traduire un certain nombre de mécanismes que j'ai appelés, à de très nombreuses reprises, le Samadhi ou la Joie Intérieure. À partir de ce moment-là, il existe un certain nombre d'étapes qui, comme toujours au sein de cette matrice, sont au nombre de sept, qui vont vous permettre d'atteindre le Maha Samadhi qui correspond au moment où votre Conscience de l'ego peut se transférer, en totalité, au sein de la Conscience de l'Êtreté. À ce moment-là, et seulement à ce moment-là, la Conscience peut voyager au sein de l'Illimité, expérimenter et éprouver ce qui se passe au sein de l'Êtreté, de manière totalement découplée de la structure du corps physique et de la Conscience de l'ego. Ceci est un voyage relativement court, qui a été rendu possible depuis les premières effusions et la première Vague, le premier Portail Galactique survenu en 1984. C'est à ce moment-là, d'ailleurs, que les plus grands Maîtres incarnés ont décidé de partir, pour rejoindre l'Ordre des Melkizedech. Ainsi en a-t-il été d'Omraam Mikaël AÏVANHOV, ainsi en a-t-il été d'autres grands Maîtres qui ne se sont pas révélés pour l'instant, au sein de ce canal ni au sein d'autres canaux. Ces Maîtres ont donc été capables, les premiers, par anticipation, de connecter le corps d'Êtreté et donc de créer un véhicule Merkabah inter-Dimensionnel collectif, au sein des 24 Consciences Unifiées de ces 24 Maîtres de Lumière Authentique, qui ne sont pas le Maître de la Lumière mais qui rendent possible, par leur Unification de Conscience, la Présence, au sein de leur Cercle, de la Conscience Ki-Ris-Ti. Conscience Ki-Ris-Ti qui (depuis que le Feu de l'Éther et le Feu de la Terre, par l'intervention de l'Archange Mikaël, a touché la Terre) peut, aujourd'hui et depuis le 17 juillet, se révéler progressivement à votre Conscience, même au sein de l'ego.

Le corps d'Êtreté est donc mutable. Il est constitué de particules n'ayant rien à voir avec celles qui vous constituent. Les particules essentielles sont des particules adamantines ou particules de Lumière Supra-luminiques, constituées d'Agni Deva, dont la forme et l'agencement se fait par six, créant des particules hexagonales de Lumière et non plus les particules de Prana étherique, de photons, tels que vous les décrivez au sein de votre science. Ces particules hexagonales sont Intelligence et Intelligentes. Elles sont capables de s'agencer, en suivant les données de l'Esprit, de la Conscience, pour s'agencer, sous toute forme possible, au sein des Dimensions que peut visiter, à loisir, la Conscience Illimitée. L'agencement est donc différent, au sein de ces particules adamantines et permet de manifester des formes profondément différentes, entre la 5ème Dimension et la 18ème Dimension. Ainsi, un Archange, avec une représentation anthropomorphique de 5ème Dimension, devient une forme particulière n'ayant plus rien à voir avec un quelconque anthropomorphisme, dès la 11ème Dimension et jusqu'à la 18ème Dimension. Au-delà de la 18ème Dimension, n'existe plus aucun anthropomorphisme mais simplement des formes géométriques simples. Vous avez la Civilisation des Triangles, vous avez les colonnes qui supportent la formation des mondes, quelles que soient les Dimensions. Vous avez des tubes de Lumière, dont le plus digne représentant est Lord Métatron, en personne. Vous avez des Roues dans les Roues, appelés aussi Quatre Vivants ou Hayot Ha Kodesh, qui régissent et qui diffusent la Loi de La Source, Loi de Grâce, dans l'ensemble des univers et dans l'ensemble des Dimensions.

La structure, au sein de l'Êtreté qui est la vôtre, en tant qu'être humain prisonnier au sein de cette matrice, va donc être différente, selon que vous venez de telle Dimension, de telle autre Dimension. Elle va donc être, aussi, différente selon vos propres lignées stellaires et selon vos origines stellaires, qui, parfois, peuvent coïncider. Ainsi donc, vous allez pouvoir vivre, au sein du soleil, la rencontre avec le corps d'Êtreté et vous apercevoir que, quand vous êtes au sein de la Conscience Illimitée, le soleil n'est pas chaud, ni même tiède. Il n'a d'ailleurs aucune caractéristique thermique. Il est simplement la réalité de ce que peuvent décrire les êtres vivant une expérience de mort imminente, comme cette Lumière d'Amour, à laquelle ils ne peuvent accéder. Certains êtres ont, effectivement, pu traverser le soleil et n'ont, jusqu'à présent, jamais été brûlés, bien sûr. Il y a, derrière le soleil, l'accès, par cette porte solaire, aux autres Dimensions. Ainsi, la plupart des vaisseaux de la Confédération Intergalactique, qui ne sont pas liés à cette matrice, ont commencé à investir, voilà plusieurs années, en passant par les portes solaires ou par les portes intra-Terrestres, pour pouvoir accéder à votre Dimension, non pas au plus proche de la Terre mais, au moins, dans l'environnement du soleil. Ces choses-là correspondent à des choses bien réelles, qui vous sont soigneusement cachées par l'ensemble de ceux qui détiennent les images et les preuves de cette existence. Mon but n'est pourtant pas celui-là. Il est de vous faire comprendre, avec votre tête, ce que peut être la Vibration de l'Êtreté et le corps d'Êtreté. Ainsi donc, ce corps d'Êtreté est constitué de Lumière. Une Lumière, donc, rayonnante, à l'extérieur, mais une Lumière Intérieure, qui est donc, non pas centrifuge mais centripète.

Il existe, au niveau des corps d'Êtreté, selon votre origine Dimensionnelle, plusieurs constitutions possibles - préjugeant, là aussi, de votre origine Dimensionnelle avant votre piègeage au sein de la matrice. Ainsi donc, en trouvant votre véhicule d'Êtreté, vous pouvez y trouver soit : 
- un véhicule de Lumière constitué de particules adamantines. Il s'agit du corps, réellement, de Lumière, appartenant à la 5ème Dimension.
- Vous pouvez retrouver un corps de Cristal, correspondant, quant à lui, à la 11ème Dimension. La Lumière, à ce moment-là, est celle d'un Cristal, tel que vous le verriez au sein de votre matrice. La seule différence est que ce Cristal n'est pas figé mais présente un anthropomorphisme strictement superposable, un anthropomorphisme dans lequel vous vous trouvez, au sein de ce corps. Mais cet anthropomorphisme n'a pas nécessairement un visage que vous qualifieriez d'humain. À ce niveau-là, vous allez retrouver le visage de l'une de vos origines stellaires, de vos quatre lignées mélangées ou pures. Ainsi, vous pouvez parfaitement avoir un corps de Cristal en relation avec une tête de chat, une tête appelée de chien, une tête appelée de lion, une tête appelée d'aigle, signifiant, par là, votre origine stellaire et donc votre origine, au niveau de votre ADN, correspondant à vos quatre lignées.
- Au-delà de ce corps de Cristal, certains êtres peuvent rejoindre ce qu'on appelle le corps de diamant, appartenant à la 18ème Dimension. Il existe, là aussi, un anthropomorphisme certain mais, au sein de cet anthropomorphisme, la mutabilité des formes est encore plus grande selon les Dimensions parcourues. Néanmoins, vous pouvez assimiler cela à l'éclat du diamant, non pas extérieur mais à l'Intérieur.
- Et aussi, vous avez une quantité non négligeable d'êtres qui viennent de ce qui est appelé la Civilisation des Triangles ou 24ème Dimension, qui se sont faits piéger et qui se sont, en fait, sacrifiés, voilà plus de 300 000 ans, afin d'éviter que ce monde ne soit définitivement coupé de la Lumière, ainsi que différents stratagèmes menés, aussi, tous les 50 000 ans, pour éviter que la Lumière ne soit coupée définitivement.

Voici en ce qui concerne les différentes manifestations possibles du corps d'Êtreté. Que se passe-t-il quand la Conscience pénètre au sein de l'Illimité (non plus au sein de cette structure physique mais directement au sein de la structure d'Êtreté), n'étant plus, ou au minimum, rattachée à la Conscience limitée de l'ego ? À ce moment-là, la Conscience découvre son Illimitation. C'est-à-dire qu'elle devient capable de voyager instantanément. Quand je dis instantanément, je ne parle même pas de la vitesse de la Lumière. L'Esprit se déplace en instantané. Il devient, selon un concept que vous connaissez, au sein de cette matrice, un hologramme capable de se manifester en fonction de sa pensée, en fonction de son Esprit, instantanément, en n'importe quelle Dimension, en n'importe quel système solaire, quelles que soient ces distances, entre guillemets, apparentes, de votre point de vue, au sein de la matrice. Pourquoi est-ce que j'attire votre attention sur l'Êtreté ? Parce que, du fait d'un certain nombre d'échéances Vibratoires approchant, certains d'entre vous vont commencer à explorer ces sphères de l'Êtreté, tout en étant découplés de la sphère de la Conscience limitée. Que se passe-t-il ? Et l'image que nous avons employée, de Conscience de papillon et Conscience de la chenille : il s'agit effectivement de deux Consciences distinctes. Ce qui passe, de la Conscience limitée ou ego à la Conscience illimitée, est la Conscience elle-même. Mais il ne s'agit pas de la même Conscience. Je dirais, sans faire de jeu de mots, qu'il ne s'agit pas du tout de la même Entité. Cela peut paraître paradoxal et difficile à comprendre et cela l'est car ce n'est pas quelque chose que vous pouvez comprendre, c'est quelque chose que vous pouvez vivre. Que se passe-t-il, à ce moment-là ? Quand vous passez au sein de l'Êtreté, la Conscience de la personnalité n'existe plus. Vous n'êtes plus un observateur de quoi que ce soit, vous devenez la totalité de La Source. À ce moment-là, vous n'avez plus aucune limitation correspondant à ce corps. Vous êtes capables d'évoluer au sein de l'Illimité. Cette expérience unique vous confère l'immortalité. Ce qui veut dire que, dès l'instant où vous pénétrez la sphère de l'Êtreté, quelle que soit la nécessité de retour au sein de ce corps de personnalité, le monde ne sera plus jamais le même, pour vous, à ce moment-là, même si l'expérience ne se reproduira pas parce que, pour beaucoup d'entre vous, il est nécessaire de rester au sein de cette matrice pour mener à bien votre mission jusqu'au bout de cette matrice. Mais l'expérience confère l'immortalité, non pas, bien sûr, de ce corps mais de la Conscience elle-même.

L'approche des mécanismes de dissolution de la personnalité ne sont pas à appréhender. Quelles que soient les Vibrations que vous vivez au sein de la Conscience limitée, même si la Couronne Radiante de la tête est parfaitement active, même si la Couronne Radiante du Cœur est parfaitement active et même si vos nouvelles lampes sont actives, par les perceptions Vibratoires existant au sein des nouveaux corps, cela ne vous permet pas d'éliminer, en totalité, la peur de la dissolution. Or, le passage de la Conscience de la chenille à la Conscience du papillon implique un sentiment de dissolution, appelé, dans différentes traditions, la mort de l'ego. Comprenez bien que cette mort n'est pas définitive mais elle est vécue comme définitive par le mental car c'est à ce moment-là que le mental ne peut plus dominer, ni contrôler, quoi que ce soit au sein de votre vie. De même, qu'à ce moment-là, vous n'êtes plus soumis à la loi d'action / réaction mais, en permanence, au sein de votre vie, à la Loi d'Action de Grâce, permettant de manifester la Fluidité, l'Unité, la synchronicité et la Joie. Voilà ce que je voulais vous dire par rapport à ce corps d'Êtreté.

Vous n'êtes pas sans savoir, au moment de la dissolution de la matrice, que l'ensemble des corps d'Êtreté se dirigera sur chacun de ses propriétaires, au sein de chaque Conscience limitée. Ainsi donc, la Conscience qui est ancrée, et qui veut perdurer au sein de la Conscience limitée, verra, face-à-face, ce qui a été traduit dans l'Apocalypse de Saint Jean par le corps Immortel ou corps sans Couture. Chacun se verra face-à-face mais ce face-à-face n'est pas un face-à-face de l'ego avec l'ego. Il est un face-à-face de l'ego avec l'Êtreté, de la Conscience limitée face à la Conscience Illimitée qui, encore une fois, n'a strictement rien à voir. De la capacité de votre identification Vibratoire, de votre capacité à avoir éveillé le véhicule ascensionnel ou Merkabah ascensionnel, découlera votre capacité, ou non, à transférer la totalité de votre Conscience, avec ou sans ce corps physique, au sein du véhicule d'Êtreté. Ceci est un processus que je qualifierais de mathématique car il obéit à des lois qui ne sont pas vos lois physiques mais des lois ultra-physiques, correspondant au modèle Supra-luminique existant au sein des mondes Unifiés. C'est cette préparation que vous vivez, pour certains d'entre vous, depuis de très nombreuses années et, pour d'autres, de manière beaucoup plus récente. L'activation de toutes les lampes nouvelles (huitième, neuvième, dixième, douzième et surtout onzième corps) permet le retournement complet et le passage de la Conscience limitée à la Conscience Illimitée, sans remords, sans peur et sans risque de dissolution de quoi que ce soit. La difficulté est donc la peur de la dissolution. Ceci est la dernière peur existant au sein du véhicule de la Conscience limitée, qui s'opposera, de toutes ses forces, à votre passage au sein de l'Illimité. C'est celle-ci qui sera, non pas à vaincre, mais à transcender et à dépasser. Ceci sera réalisé d'autant plus facilement que vous vous êtes abandonnés à la Lumière, permettant alors à l'Intelligence de la Lumière d'œuvrer, elle-même, pour établir le pont de communication, achever la construction de l'Antakarana avec votre véhicule d'Êtreté par l'intermédiaire du Vajra, se transformant en Bindu au sommet du crâne et vous donnant alors la perception d'une Couronne dans une Couronne : la Couronne large de la Couronne Radiante de la tête, tournant et éveillant ce qui est appelé les 12 Étoiles de Marie. Les 12 Étoiles de Marie étant le préparatif du passage au sein de votre Êtreté. C'est l'activation de ces 12 Étoiles, par l'intermédiaire de l'activation de vos 7 chakras majeurs et des 5 lampes nouvelles, qui réalise l'alchimie nécessaire et la transmutation de votre Conscience, d'une Conscience limitée en une Conscience Illimitée que vous ne connaissez pas encore.

L'approche liée à la Joie intérieure et au Samadhi est indispensable car, c'est au sein de cette Joie Intérieure et de ce Samadhi, que se réalise, en partie, la dissolution de la peur de la dissolution. La disparition progressive de cette peur qui fige, bien au-delà du mental, car elle est la peur ultime existant au sein de l'être humain. L'abandon à la Lumière, ainsi que vous l'a défini Anaël, va donc se vivre par un certain nombre d'étapes, quel que soit votre degré d'Éveil, correspondant à ce qui est vécu aussi par des personnes allant passer de l'autre côté du voile, au sein de la matrice, au sein de la mort. Il y a donc refus, il y a donc négociation, il y a donc une discussion, avant de vivre l'abandon. Ceci est un processus fort normal. Aujourd'hui, la Lumière Supra-luminique vous presse de réaliser cet abandon à la Lumière. Il vous presse, à travers ce que vous percevez, au niveau de la Couronne Radiante de la tête ou, pour certains d'entre vous, au niveau du Sacrum, lié à l'Éveil de la Kundalini. Quel que soit le Feu (celui de la tête ou celui existant au sein de votre propre Terre, qui est le Feu du Sacrum), les deux doivent se rejoindre au niveau de la Vibration du chakra du Cœur et, au-delà, au niveau de la Couronne Radiante du Cœur et de ses points de Vibration. Ce n'est que par l'alchimie et l'alignement de ce que j'ai appelé les Trois Foyers, que va se réaliser la facilitation de l'accès à votre corps d'Êtreté.

Il est difficile de rentrer plus avant dans les détails des lignées. Bien évidemment, il est impossible de vous révéler, de l'extérieur, ce que sont vos lignées. De même qu'il est impossible de vous révéler, de l'extérieur, les états Dimensionnels que vous pouvez éprouver, voyager et manifester car cela dépend, en fait, de votre capacité à y pénétrer. Or, la Conscience limitée ne peut y pénétrer. Il n'y a que dans la mort de la Conscience limitée, qu'à ce moment-là, vous pénètrerez les Dimensions et les lignées stellaires qui sont les vôtres. L'important est de comprendre que le travail que vous réalisez, au sein de cet espace, comme l'ensemble des connaissances que j'ai communiquées au travers du Yoga Céleste, du Yoga de la Lumière, est ce qui vous permettra de vous approcher, au plus près, de cette notion de perte, de dissolution de l'ego et d'abandon à la Lumière. Nous avons toujours dit, les uns et les autres, qu'il n'y a que vous qui pouvez réaliser cette dernière marche. Et, réellement, il n'y a que vous. Il y a, à ce niveau, un mécanisme particulier qui ne peut être déclenché par personne d'autre que vous-même. Aucun sauveur ne pourra déclencher, pour vous, cet allumage. Il n'y a que vous qui pouvez le faire. Néanmoins, en élevant votre Vibration, tel que vous le réalisez aussi par d'autres moyens, il vous devient plus facile de vous approcher de cette étape de la dissolution. C'est tout ce que nous vous souhaitons et c'est tout ce que nous espérons, à l'heure actuelle, pour un maximum d'êtres humains en incarnation. Voilà ce que j'avais à révéler.

L'Êtreté, pour l'instant, est donc encore prisonnière au sein du soleil, ce qui explique que certains d'entre vous peuvent y accéder en empruntant ce que j'appellerais, un Antakarana collectif, qui est, en fait, un pont électrique unissant cette Terre avec le soleil. Certains êtres ont aussi la capacité de descendre au sein des mondes Unifiés de l'Intra-Terre. Mais cela correspond à des contrats (qui ont été préétablis, voilà fort longtemps, bien avant la dissociation de cette matrice d'avec La Source), si vous préférez, appelés contrats d'âmes, contrats d'Esprit. Votre chemin n'est pas, pour la plupart, de rejoindre l'Intra-Terre mais, bien plus, dans un premier temps, de rejoindre votre Dimension Illimitée. Le travail le plus essentiel est à ce niveau. Il passe, encore une fois, par la porte du Cœur et par un certain nombre de travaux Vibratoires. Il existe, aussi, un certain nombre de travaux que je qualifierais de psychologiques, de comportementaux ou de spirituels, qui vous seront développés par le vénérable Maître Philippe de Lyon, dans quelques instants, ou un peu plus tard, selon vos questions. C'est au sein, aussi, de ces comportements, qu'il vous conviendra d'oeuvrer pour aller vers plus de détachement et plus de facilité à vivre cette dissolution et cette mort de l'ego. Voilà les quelques mots que j'avais à vous donner. Si, au sein de ce discours, vous avez des questions à me poser, je tenterai, de mon Cœur à votre Cœur, d'y répondre.

Question : le passage de la Conscience limitée à la Conscience Illimitée se fait spontanément ou par étapes ?
Il existe beaucoup d'étapes préalables, telles que je les ai décrites. Mais le passage du mental au Supra mental se fait par un Switch. Le passage du Supra mental au sein de l'Êtreté se fait aussi par un Switch. Il se réalise dès l'instant où la Couronne Radiante du Cœur est totalement fonctionnelle et dès l'instant où les 12 Étoiles de Marie sont activées. Mais ceci se produit en un instant. Les étapes antérieures sont des étapes préalables. Il y a, si l'on peut dire, en votre langage, un avant et un après.

Je profite de votre absence de question pour continuer, au sein d'un processus particulier qui est appelé la Conscience Unifiée, correspondant à la structure que nous avons au sein des Melkizedech. Cette structure existe aussi, de la même façon, au sein de l'Intra-Terre, que cela soit parmi les humanoïdes ou encore parmi les Delphinoïdes. L'Unification de la Conscience qui est à réaliser en vous, par la mort de la Conscience limitée se transmutant en Conscience Illimitée, passant au sein de la Conscience Illimitée, permet aussi de fonctionner sur un mode non séparatif. Au sein de ce mode non séparatif, les Consciences s'associent Vibratoirement, quelles que soient leur distance ou leur Dimension. Ainsi, au niveau des 24 Anciens, nous sommes groupés par groupes de six. Il existe donc quatre groupes de six. Chacun des groupes de six constitue, à lui seul, un ensemble hexagonal de Lumière. Ces quatre groupes hexagonaux de Lumière, associés, forment donc une Conscience Unifiée, au sein d'un Conseil des 24, représentant une Unification de la Lumière. Chaque groupe de six est sous l'influence de l'un des Piliers central de la Création, Hayot Ha Kodesh. Les quatre éléments, ainsi nommés au sein de la matrice, sont le pâle reflet de ce qui existe au niveau de La Source, constituant l'ensemble des univers, appelés aussi quatre éléments. Il existe donc un Hayot Ha Kodesh de l'Air, un Hayot Ha Kodesh de l'Eau, du Feu et de la Terre. Ainsi, nous-mêmes, Melkizedech, sommes groupés par six, selon notre origine Vibratoire élémentaire, se situant soit au niveau de l'Eau, soit au niveau de la Terre, soit au niveau de l'Air, soit au niveau du Feu. Le commandement (celui qui fédère, celui qui réunifie) est toujours un Melkizedech de Feu. Ce rôle est dévolu, aujourd'hui, comme vous le savez, à Omraam Mikaël, appelé AÏVANHOV de son vivant. Omraam Mikaël n'est pas le chef, même s'il se présente comme tel. Il est surtout, ce que nous appellerions, le Fédérateur de notre Énergie Unifiée. Et ce rôle est toujours dévolu à un Melkizedech de Feu. Je suis, quant à moi, ainsi que vous le savez, un Melkizedech qui est proche, très proche, de Sri Aurobindo, lié à l'Air. Beaucoup de Melkizedech de l'Air se sont exprimés parmi vous. Il existe donc, de par notre polarité au sein de ces véhicules ignés, qui est notre véhicule d'Êtreté, une capacité à manifester un élément et ses capacités, se traduisant aussi par les qualités de cet élément, au sein de l'ensemble des multivers et au sein de l'ensemble des Dimensions que nous parcourons.

Question : pourriez-vous définir ce que vous appelez « qualités des éléments » ?
Il est le même que le vôtre. Simplement, il est beaucoup plus large. Le Feu est directement relié à La Source. La Source est du Feu. L'aspect igné est ce qui confère la mutabilité la plus importante. L'élément Terre (même si, bien évidemment, notre Terre, au niveau des Dimensions Unifiées, n'a rien à voir avec les constituants existant au sein des structures carbonées) n'en demeure pas moins des éléments fixes et des éléments soutenant et accueillant la Vie. L'élément Eau, renvoie inéluctablement, le plus souvent, au monde de Sirius, en relation avec les Dauphins, en relation avec les Maîtres généticiens, du fait même de la plasticité de l'eau. Que cela soit l'eau que vous connaissez au sein de ce monde ou l'Eau d'en haut, appelée Eau Lustrale ou Eau du Mystère. L'eau est une matrice, non pas matrice limitante ou piègeante, comme la vôtre, mais matrice dans laquelle peut se développer la Vie. Elle nourrit donc la Vie, dans tous les sens du terme. De la même façon, au sein de cette matrice, vous ne pourriez vivre sans eau, que cela soient les êtres humains, les végétaux ou les animaux. En ce qui concerne l'Air, il y a un élément essentiel qui est l'enseignement et la transmission. Chose qu'a réalisée Maître RAM, qu'a réalisée Sri Aurobindo et que je réalise, aujourd'hui, avec vous.

Question : ceux qui contactent leur corps d'Êtreté, favorisent le passage des autres humains ?
Oui, par effet de la résonance. Il est évident et nous vous disons que, plus il y aura d'êtres qui auront activé leur Couronne Radiante du Cœur et qui toucheront les sphères du Samadhi (sans même aller au sein de l'Êtreté), cela rendra les choses beaucoup plus faciles pour ceux de vos Frères qui ne sont pas encore éveillés. C'est en ce sens que Gaïa, comme nous-mêmes, comme vous-mêmes, attendrez l'extrême limite des possibilités de cette Terre à maintenir cette Dimension, pour permettre à un maximum d'êtres humains de rejoindre la Vibration de l'Êtreté et l'Êtreté.

Question : y aurait-il une notion de masse critique qui permettrait à tout le monde de translater ?
Mon Frère, il faut que tu acceptes, comme une loi véritable et unique, que La Source, même au sein de la dissolution de cette matrice, ne peut imposer à quiconque de retourner au sein de l'Illimité. Il faut accepter, et surtout au sein des êtres dits en démarche spirituelle, que nombre d'entre eux ne sont pas prêts de quitter la Dualité car y adhérant de façon forte. Et c'est leur liberté. Il n'y a donc pas, ni à espérer, ni à souhaiter, que la totalité des êtres humains retourne à leur Unité. Cela n'est pas le but.

Question : reconnaître un élément essentiel, en nous, nous aiderait à translater plus facilement ?
Chère Sœur, je ne crois pas. Le plus important est la Conscience du Cœur et de sa Vibration. Et uniquement cela.

Question : lorsque l'on ressent les six points de Conscience au niveau de la Couronne du Cœur, peut-on considérer que la Couronne Radiante du Cœur est allumée?
La perception des six points de Conscience du Cœur, donnés par Maître RAM, correspond aux premières étapes permettant de commencer à fusionner ce qui est appelé le neuvième corps avec le chakra du Cœur, se traduisant par des phénomènes de pressions en barre dans la partie haute de la poitrine, débouchant sur la perception de la rotation du chakra du Cœur. Ces étapes sont, effectivement, le signe qu'il y a une construction particulière, vous permettant, à terme, d'accéder au Samadhi et au Maha Samadhi. La Joie est, d'ores et déjà, présente. Mais, comme j'emploie le mot Samadhi, cela traduit une expansion de la Conscience au sein même de ce corps de personnalité, vous faisant vivre l'Illimité au sein de cette forme limitée. Mais cela correspond, effectivement, à une possibilité d'accès à l'Êtreté. Rappelez-vous que les trois dernières Étoiles de Marie, activées pour certains êtres ayant eu accès à l'Êtreté lors de la première vague, sont aujourd'hui en phase et en passe d'être révélées au sein de l'humanité, permettant alors à ceux qui ont, effectivement, éveillé la Couronne Radiante du Cœur ou le chakra du Cœur, de pouvoir accéder à leur Êtreté. Je précise, qu'à mes yeux, l'accès par la Vibration me semble plus facile. Il est évident qu'un certain nombre de préceptes comportementaux et émotionnels, même, sont à même de vous rapprocher de votre Cœur. Mais retenez que, quelle que soit l'approche, en définitive, il n'y a allumage du Cœur que quand celui-ci vibre et quand la pression, la Vibration, la chaleur, la rotation ou l'un de ces éléments est perçu et, qu'en même temps, commence à se manifester, de manière spontanée, la Joie Intérieure.

Question : les corps d'Êtreté étant dans le soleil, qu'en est-il des projections de particules du soleil? 
Premièrement, l'établissement d'un pont de communication, toujours plus grand, entre la Terre et le soleil. Et donc, entre votre Conscience limitée et votre Conscience Illimitée. Le flot de particules, pour le moment extrêmement léger par rapport à ce qui doit advenir, est une première descente Vibratoire des particules constituant le corps d'Êtreté, permettant à certains êtres humains de connecter et de vivre l'Êtreté. Ce qui a été rendu possible, pour la première fois, en étant encore incarnés, par le passage des Clés Métatroniques, l'année dernière, sera rendu encore plus efficace dès l'avènement de la Croix dans le Ciel et au moment où l'Archange Métatron dévoilera les dernières Clés.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Frères et Sœurs au sein de cette humanité, je vais donc vous abandonner quelque temps puisque je ne reviendrai pas aujourd'hui. Ainsi donc, de mon Cœur à votre Cœur, je vous transmets tout l'Amour possible.



08/08/2010
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :