Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et 2

Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et  2

pourquoi la STERILITE FINANCIÈRE chez les chrétiens

Il est très frustrant quand on est enfant de Dieu de se retrouver dans une situation de disette absolue. Malgré tous nos efforts, il y a comme un mur invisible ou un parapluie qui nous empêche de recevoir de notre Père son abondance. Quoique nous entreprenions, c’est toujours l’échec que nous récoltons. Pourquoi ces blocages dans nos vies alors que nous sommes serviteurs du Dieu de l’or et de l’argent ? N’avons-nous pas hérité de Christ sa richesse et sa gloire ? Découvrons ensemble le mal à sa racine. LES CAUSES DE LA STERILITE FINANCIERE CHEZ LE CHRETIEN 1. La négligence ou le refus de soutenir l’œuvre de Dieu Il est très facile d’oublier Dieu quand Il nous met dans l’abondance. C’est pour cela qu’avant de nous bénir, il prend soin de nous avertir sur les dangers d’un tel acte. Aujourd’hui, plusieurs personnes prennent à la légère les exigences de Dieu au sujet de la dîme et des offrandes. Elles ne savent pas que ce mépris pousse Dieu à combattre leurs finances. Je vous propose d’étudier profondément ces passages : « 4 Est-il temps pour vous d'habiter dans des maisons lambrissées, pendant que cette maison-là est en ruine? 5 Maintenant donc, ainsi a dit l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies. 6 Vous avez semé beaucoup, mais peu recueilli; vous mangez, mais vous n'êtes pas rassasiés; vous buvez, mais vous n'êtes pas désaltérés; vous êtes vêtus, mais vous n'êtes pas réchauffés; et celui qui gagne met son salaire dans un sac percé. 7 Ainsi a dit l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies. 8 Montez à la montagne, apportez du bois, et bâtissez la maison: j'y prendrai plaisir, et je serai glorifié, dit l'Éternel. 9 Vous comptiez sur beaucoup, et voici, il y a eu peu; vous l'avez porté chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l'Éternel des armées. A cause de ma maison, parce qu'elle reste en ruine, pendant que vous vous empressez chacun pour sa maison. 10 C'est pourquoi les cieux au-dessus de vous retiennent la rosée, et la terre retient son produit. 11 Et j'ai appelé la sécheresse sur la terre, et sur les montagnes, et sur le blé, sur le moût et sur l'huile, et sur tout ce que le sol produit, et sur les hommes et sur les bêtes, et sur tout le travail des mains. » Agée 1 ; 4-11 Au verset 11 de ce texte la bible nous dit que Dieu a appelé la sécheresse sur les activités des hommes, parce qu’il négligeait sa maison. On peut aussi voir les causes de la stérilité financières dans le livre de Deutéronome : « 47 Parce que tu n'auras point servi l'Éternel ton Dieu avec joie et de bon cœur dans l'abondance de toutes choses, 48 Tu serviras, dans la faim, dans la soif, dans la nudité et dans la disette de toutes choses, ton ennemi que Dieu enverra contre toi; et il mettra un joug de fer sur ton cou, jusqu'à ce qu'il t'ait exterminé » Deut. 28 ; 47-48 Dieu nous bénit dans l’espoir que son œuvre avance, alors quand nous refusons de mettre à sa dispositions nos biens et nos richesses, c’est comme si nous empêchions son plan de s’accomplir. D’où sa colère contre nous. 2. Investir nos richesses dans l œuvre d’un dieu étranger. Il arrive parfois que des chrétiens payent régulièrement leurs dîmes et leurs offrandes, mais ils sont toujours frappés par la limitation financière. Cette situation n’est d’ailleurs pas normale, puisque l’Eternel a promit d’accorder la stabilité financière à quiconque obéit au principe de la dîme et des offrandes. Des enquêtes m’ont permis de comprendre que des élus de Dieu, se sont inconsciemment éloignés de cette promesse parle fait qu’ils aient investit leur argent dans des projets ou événements visant à honorer le diable et ses démons. Aujourd’hui beaucoup de personnes, surtout en Europe sont pris à des pièges comme les jeux de hasard, l’horoscope et autres. A chaque fois que vous associez votre argent dans ce genre de projets qui élève Satan, vous êtes inconsciemment en train de lui donner pouvoir sur vos finances. Ce qu’il vous donne est un prétexte pour vous voler cent fois plus. En Afrique, certains chrétiens disent ne plus participer aux fêtes païennes dites de génération. Mais pour ne pas choquer la famille par leur absence, ils se font pardonner en donnant une participation financière. Cette erreur est une porte qui donne droit aux démons d’influencer votre travail et vos finances. Cette deuxième cause de sécheresse financière est très méconnue des enfants de Dieu. Pourtant, c’est la destructrice. C’est le cas d’un couple chrétien Européen qui a ramené de son voyage en Afrique un masque païen. Ils l’ont beaucoup apprécié pour sa beauté. Mais depuis qu’ils l’ont introduit chez eux, tout est bloqué. Les activités du Monsieur connaissent des difficultés et le foyer est tout le temps en train de se quereller. Ils ne savent d’où viennent ces problèmes, mais c’est le simple fait qu’ils aient introduit chez eux un dieu étranger. L’ennemi peut utiliser notre argent comme un point de contact pour détruire nos activités. C’est pourquoi nous devons faire attention à qui nous donnons de l’argent et ce dans quoi nous l’investissons. Si vous reconnaissez que votre prospérité vous vient de Dieu, alors ne l’utiliser pas pour participer à l’œuvre d’un dieu étranger. Ce serait une erreur qui peut vous ramener à la misère absolue. Un monsieur, par exemple qui investi son salaire dans l’achat de sex-toys, ou de CD pornographique, expose ses finances au pillage spirituel. Le Seigneur nous donne un avertissement à ce sujet : « 8 Éloigne ton chemin d’elle (la séductrice), et n'approche point de l'entrée de sa maison; 9 De peur que tu ne donnes ton honneur à d'autres, et tes années à un homme cruel; 10 De peur que les étrangers ne se rassasient de ta fortune, et que ce que tu auras acquis par ton travail ne passe dans une maison étrangère; » Proverbe 5 ;8-10 Satan est rusé. Il fait scintiller le péché sous des formes voilées afin d’avoir un droit sur tous ceux qui tomberont dans son piège. Il veut pousser les hommes à lui livrer d’eux-mêmes tout ce qui leur appartient. C’est pour cela qu’on voit de nos jour une prolifération des jeux de hasard, l’horoscope, une plus grande facile d’accès à la débauche sexuelle. Beaucoup ne savent que derrière le plaisir éphémère que semble leur donne Satan, se cache l’échange de leur richesses. 3. Etre délivré de la sécheresse financière Un seul principe régit les lois de la prospérité ; c’est le donner. Si Satan à eu raison de vos finances, c’est parce que vous les avez mis à sa disposition. Seul l’effet contraire peut vous permettre d’obtenir la restauration que vos chercher. C'est-à-dire vous amassez des trésors dans le ciel et être riche pour Dieu. Car Si votre argent n’est pas au service de Dieu, il sera inévitablement au service du Diable. « 9 Honore l'Éternel de ton bien, et des prémices de tout ton revenu; 10 Et tes greniers seront remplis d'abondance, et tes cuves regorgeront de moût. » Prov 3 ; 9-10 

LA DIME, UN PRINCIPE DE PROSPERITE

 

Roman;">C’est un sujet à polémique que de parler de la dîme dans nos églises aujourd’hui. Certaines personnes affirment qu’elle n’est plus d’actualité, car elle fait partit de loi de Moïse et que l’arrivée de Christ, nous à rendu libre à l’égard de cette institution divine. Elles argumentent que si JESUS n’a pas donné d’enseignement type au sujet de la dîme, c’est parce qu’elle n’est plus d’actualité. Par contre d’autre estiment que la dîme est et demeure un principe divin qui nous donne la faveur de Dieu dans ce que nous faisons ; pour eux, elle nous donne le succès et la prospérité. Ces gens soutiennent aussi, que le fait d’être sous une nouvelle alliance ne signifie pas que nous devons arrêter d’honorer Dieu et sa maison, car, disent-ils l’Eternel a voulu que la dîme soit le salaire de ses serviteurs, en compensation à l’œuvre qu’ils font pour Lui.

Roman;">Qu’en est-il réellement ?

Roman;">Nous essaierons, à la lumière de la Parole de Dieu d’apporter une réponse à cette interrogation.

 

LA DÎME QU’EST CE QUE  C’EST ?

 

C’est le revenu légal de Dieu sur tous nos biens. Le dixième de nos richesses, Lui appartiennent comme un tribut ; un impôt « rendez à césar, ce qui est à césar et à Dieu ce qui est à Dieu » (marc 12 ; 17).Etant donné que nous sommes citoyens du Royaume de Dieu, il est de notre devoir de contribuer à sa construction, en apportant nos dîmes qui servent à entretenir sa maison et à soutenir ses sacrificateurs. C’est en quelque sorte leur salaire pour l’œuvre qu’ils font à l’autel :

 

..et quant aux enfants de Levi, voici je leur ai donné pour héritage toutes les dîmes d’Israël, en échange du service qu’ils font, le service du tabernacle d’assignation. Et les enfants d’Israël n’approcheront plus du tabernacle d’assignation, de peur qu’ils ne se chargent d’un péché et qu’ils ne meurent. Mais ce sont les Lévites qui feront le service du tabernacle d’assignation, et ce sont eux qui porteront leur iniquité ; ce sera une ordonnance perpétuelle dans vos générations ; et ils ne posséderont point héritage au milieu des enfants d’Israël. Car j’ai donné pour héritage aux lévites les dîmes des enfants d’Israël, qu’ils prélèveront pour l’Eternel en offrande, c’est pourquoi, j’ai dit d’eux : ils ne possèderont point d’héritage au milieu des enfants d’Israël.  » (Nombre 18 ; 21-24)

 

 

Roman;">« Or voici ce que les sacrificateurs auront droit de prendre du peuple, de ceux qui offriront un sacrifices… tu lui donneras les prémices de ton froment, de ton moût… car l’Eternel l’a choisi … pour se tenir devant Lui et faire le service au nom de l’Eternel. » ( Deut. 18 ; 3-5).

 

Roman;">Ne pas payer la dîme revient à retenir (voler) ce qui appartient à Dieu et sa maison. Elle était autrefois exprimée en bétail, produit de la terre, froment, huile, etc...A cette époque là, on payait la dîme selon qu’on était, agriculteur, berger ou commerçant. On apportait à la maison du trésor les prémices de ce nous rapportait notre activité, soit des fruits, du bétail, des produits de la terre etc..Ne soyez donc pas choqué de voir encore aujourd’hui des personnes payez leur dîmes en tubercules d’ignames, en sac de riz ou en grain de maïs, car c’était là le vrai sens de la dîme. Dieu l’a institué principalement pour qu’il y ait de ’la nourriture dans sa maison’, mais il a en suite, compte tenue des longues distances, permit qu’elle soit transformer en argent :

Roman;"> 

Roman;">«  ..Peut être, lorsque l’eternel ton dieu t’aura béni, le chemin sera –t il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu’aura choisi ton l’eternel ton Dieu, pour y faire résider son Nom. Alors, tu échangeras ta dîme contre de l’argent, tu serreras cetargent dans ta main et tu iras au lieu que l’Eternel, ton Dieu aura choisi. »

 ( Deut. 14 ; 24-25). (Louis Segond)

 

 

 AMASSEZ-VOUS DES TRESORS DANS LE CIEL !

 

Pour notre bien, Dieu nous enseigne à épargnez dans sa maison, car c’est le lieu le plus propice au monde pour la sécurisation de nos biens. Epargnez dans sa maison signifie investir dans son œuvre nos richesses, nos forces, nos talents, notre temps, etc…

Roman;">C’est le lieu de rappeler que notre Maître comptabilise tout ce que nous faisons et nous donne un salaire par rapport à nos œuvres. Il nous observe pour nous récompenser au temps convenable. C’est pourquoi l’apôtre Paul a dit : soyez riches en bonnes œuvres“. Aussi faut-il le reconnaître, les actions que nous posons sont toutes marquées dans le souvenir de dieu. Ne croyons donc pas que le bienfait que nous dispensons autour de nous est vain, car il y a dans le Cœur notre Dieu un jour de souvenir où nos œuvres parleront en notre faveur. Quand nous donnons notre dîme pour soutenir l’avancement du Saint royaume, notre Père est heureux et nous bénit. C’est un peu comme si notre argent était placé en bourse. Pendant que nous sommes occupés à autre chose, cet argent travaille pour nous. Ne soyez donc pas étonné de voir que même dans la maison de Dieu, ceux qui prospèrent beaucoup, sont ceux qui donnent avec libéralité. En vérité, plus ils donnent à Dieu, plus ils s’amassent des trésors dans son Royaume. La maison deDieu a donc la fonction d’une banque, puisque celui qui y apporte son sa richesse ne la perd pas, mais il la met là où sont gardés les trésors de l’Eternel. Apportons donc à la maison du trésornos richesses car elles y seront plus en sécurité. De plus, c’est un privilège de garder nos biens là où notre Dieu garde les siens :

Roman;"> 

  Car où est votre trésor, là aussi est votre cœur. » (Luc 12 ; 34)


 

POURQUOI  PAYER  LA DÎME ?

 

 

La dîme est une institution de Dieu

 


 ..tu ne manqueras point de donner la dîme de tout le produit de ce que tu auras semé.. » (Deut. 14 ; 22)

 

 Etant donc venu vers lui, ils lui dirent : Maitre, nous savons que tu es sincère et que tu n’as égard à qui que soit ; car ne regarde point l’apparence des hommes, mais tu enseignes la voie de dieu selon la vérité. Est-il permit de payer le tribut à César, ou non ?le payerons nous, ou ne le payerons nous pas ? Mais lui, connaissant leur hypocrisie, leur dit : pourquoi me tentez-vous ? Apportez-moi un denier, que je le voie. Et ils lui en apportèrent un. Alors il leur dit : de qui sont cette image et cette inscription ? Ils lui dirent César. Et il leur répondit :rendez à César ce qui est à César et à Dieuce qui est à Dieu(Marc 12 ; 14-17)

 

  Rendez donc à tous ce qui leur est dû ; le tribut à qui vous devez le tribut ; les impôts à qui les impôts … » (Rom 13 ; 6-7)


La dîme est un impôt que Dieu à instauré afin de permettre à son peuple de contribuer à la construction et à l’entretien de sa maison, car tout citoyen d’une nation participe à sa construction et à son développement .Payer sa dîme, n’est donc pas un acte délibéré ou volontaire comme le croient certaines personnes, c’est un devoir. En plus, cet acte, est le signe de notre totale dépendance à Dieu et de notre obéissance, mais aussi l’expression de d’une foi inébranlable aux promesses de notre Père.

 

La dîme pourvoit aux besoins des sacrificateurs 

 

Roman;">«  Ils n’auront donc point d’héritage parmi leur frères ; l’Eternel sera leur héritage comme il le leur a dit. Or voici ce que les sacrificateurs auront droit de prendre du peuple, de ceux qui offriront un sacrifice, soit taureau, soit agneau ou chevreau. On donnera au sacrificateur l’épaule, les mâchoires et le ventre.Tu lui donneras les prémices de ton froment, de ton moût et de ton huile, et les prémices de la toison de tes brebis ;car l’Eternel ton Dieu l’a choisid’entre toutes les tribus, pour se tenir devant Lui et faire le service au nom de l’Eternel, lui et ses fils, à toujours. » (Deut.18 ; 2-5)

 

 

  


 


 


 




12/02/2012
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres