Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et 2

Notre-dame-de-lourde-créateur-francois-partie-01 et  2

Remercier Dieu

2 appréciations
Hors-ligne
Pour le chrétien, chaque jour devrait être un jour de remerciement à Dieu ! Nous devrions même être reconnaissants au milieu des problèmes. L'Apôtre Paul a dit : "Je suis comblé de joie au milieu de toutes nos tribulations" (2 Corinthiens 7.4). Il savait que Dieu dirigeait toutes choses pour son bien, même s’il passait par des épreuves (Romains 8.28).

Vous passerez par des épreuves. Dieu veillera personnellement à ce que vous grandissiez en tant que chrétien. Il permettra les tempêtes, pour que vous vous enraciniez profondément dans le sol de sa parole. Nous prions plus au milieu des problèmes, mais il a été dit avec raison que vous verrez mieux à genoux, que debout sur la pointe des pieds.

Un homme a une fois observé un papillon luttant pour sortir de son cocon. Dans le but de l’aider, il a pris une lame de rasoir et a soigneusement fendu le bord du cocon. Le papillon a esquivé le problème... et est mort sur-le-champ.

Dieu nous fait faire aussi la lutte du papillon. C'est cette lutte qui permet à son petit cœur de battre plus vite, et ainsi d’envoyer le sang et donc la vie dans ses ailes. Les épreuves ont leur but. Elles nous font lutter - elles nous mettent à genoux. Les épreuves de la vie sont comme les cocons dans lesquels nous nous trouvons souvent. C'est dans ces moments que le sang plein de vie de notre foi en Dieu nous aide à déployer nos ailes.

Nous avons tant de raisons d’être reconnaissant. Dieu nous a donné "un excès de promesses grandes et précieuses" qui sont "plus désirables que l'or." Faites-vous une grande faveur : croyez ces promesses, remerciez Dieu continuellement pour celles-ci et "laissez votre joie être complète."

Un vieux fermier reçut un jour la visite d’un de ses parents, non chrétien. Après que le fermier ait incliné la tête et remercié Dieu pour le repas qu'ils étaient sur le point de prendre, le parent s’est grossièrement exclamé : "Pourquoi avez-vous dit cela ? Il n'y a aucun Dieu. Nous vivons dans le siècle des lumières !" Le vieux fermier a souri et a dit : "Il n’y en a qu’un à la ferme qui ne remercie pas Dieu avant de manger." Le parent s’est redressé et a dit : "Qui est cet homme éclairé ?" Et le fermier de répliquer tranquillement : "Mon cochon !"

FRANCOISLOURDE

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres